Cartographier les lecteurs

février 2, 2011

Nous avons inauguré cette semaine « Le laboratoire des nouvelles lectures« , initiative du Salon du Livre et de la Presse de Genève. Hubert Guillaud et moi-même assurons l’animation éditoriale de cette nouvelle plateforme. Je reprends ici mon premier billet écrit pour ce projet.


Une des missions de ce laboratoire est de cartographier le paysage en constante évolution des nouvelles lectures.

Dans les semaines qui viennent, nous tenterons de cartographier les modèles commerciaux, les circuits de distributions, les types de contenus, mais pour commencer nous vous proposons une cartographie des lecteurs.

Quel lecteur êtes-vous ? Il y a de multiples manières de répondre à cette question. Nous avons choisi de définir un lecteur par sa position dans quatre dimensions fondamentales.

a. L’axe Plaisir / Utilité : Certains lisent pour le plaisir d’autres pour apprendre. Certains s’immergent dans leur lecture d’autres les interprètent.

b. L’axe Focalisé / Distribué : Certains lecteurs ne lisent qu’un type d’ouvrage particulier d’autres pleins de styles et de genres différents.

c. L’axe Solitaire / Social : Certains lecteurs lisent de manière solitaire sans partager, d’autres aiment échanger et converser à propos de leurs lectures

d. L’axe Tradition/Progrès : Certains lecteurs ont des pratiques de lecture « traditionnelle/conservatrice » (ils ne lisent que sur papier, jamais sur écran, trouvent leur source d’information dans les médias et institutions traditionnelles, etc.) d’autres explorent des multiples interfaces de lecture (smartphone, tablettes) et de multiples sources d’information, ils ont du manière générale une approche plus progressiste.

Chacun est libre de sa placer seul sur ces quatre axes. Pour ceux qui resteraient indécis, nous avons mis au point un questionnaire. A partir de l’analyse des réponses au questionnaire nous pouvons obtenir une position entre 0 et 1 sur chacun des axes. Mais malheureusement on ne peut pas représenter facilement une position dans un espace à 4 dimensions.

Nous avons donc proposé de discrétiser les réponses sous la forme de quatre catégories de bases : Plaisir/Utilité, Focalisé/Distribué, Solitaire/Social, Tradition/Progrès.

Un lecteur sera donc défini par un jeu de seulement 4 valeurs. Cela donne donc potentiellement 16 archétypes de lecteur possibles. Il ne restait plus qu’à leur trouver des noms et à les placer sur une carte en deux dimensions. Les descriptions et les titres proposés peuvent évidemment être grandement raffinés. Dans la logique de ce laboratoire ouvert, nous sommes ouverts à toutes propositions / améliorations.

2 Réponses to “Cartographier les lecteurs”

  1. Olivier Says:

    Cartographier ou segmenter? Au temps du « j’aime », la cartographie serait plutôt de comprendre comment les lecteurs interagissent et recommandent ce qu’ils lisent à d’autres…
    Les segments ne donnent qu’une vue statique en cluster: comprendre comment un « Progrès/Social » nourrit un « Plaisir/Solitaires » (…). Pardon, un « Progrès/Solitaire » me semble un champ d’investigation intéressant.
    O


  2. […] This post was mentioned on Twitter by Jose Afonso Furtado, jean-philippe pastor and michel danthe, Frederic Kaplan. Frederic Kaplan said: Cartographier les lecteurs : http://bit.ly/hZerRE […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :