Verzettelung : être perdu dans ses propres fiches

janvier 3, 2011

La langue allemande est quand même extraordinaire. J’ai découvert en suivant les discussions récentes sur le Humanist Discussion Group, qu’elle propose un terme spécifique pour cet état de confusion particulier qui caractérise le fait d’être perdu dans trop d’information organisée : Verzettelung, être perdu dans ses propres fiches. C’est bien là un autre type de perte de repère que celle qui caractérise les immersions déstabilisatrices de la lecture Mer du Nord. Verzettelung s’approche un peu de l’anglais information overload, popularisé selon Wikipedia par Alvin Toffler, mais qui reste beaucoup plus générique et imprécis. Il semble que le Français ne soit pas aussi riche pour décrire la phénoménologie de la confusion informationnelle.

Bizarrerie: Si l’on n’en croit Google Ngrams, Verzettelung a atteint son pic dans les livres en Allemand grosso modo durant la première et la seconde guerre mondiale. Le terme est en déclin dans la seconde moitié du XXe siècle. Est-ce un artefact ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :